31 corps retrouvés, 100 disparus dans l’effondrement du barrage hydroélectrique de Sanamxay

08/08/2018 13:16
Email Print 892
KPL Jusqu’au 7 août, les équipes de sauvetage ont retrouvé les corps de 35 victimes et environ 130 personnes toujours disparus dans l’effondrement du barrage hydroélectrique de Xepian-Xe Nam Noy, a annoncé mardi 7 août le ministre des Affaires étrangères, Saleumxay Kommasith, lors de la conférence de presse pour faire le point sur les inondations et le rythme des travaux de réparation des dégâts entraînés par l'effondrement du barrage hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy dans la province d'Attapeu

Vientiane, 8 août (KPL) – Jusqu’au 7 août les  équipes de sauvetage, ont retrouvé 35 corps de victimes et environ 130 personnes toujours disparus dans l’effondrement du barrage hydroélectrique de Xepian-Xe Nam Noy, a annoncé mardi 7 août le ministre des Affaires étrangères, Saleumxay Kommasith, lors de la conférence de presse pour faire le point sur les inondations et le rythme des travaux de réparation des dégâts entraînés par l'effondrement du barrage hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy dans la province d'Attapeu

A court terme, le gouvernement se concentrera sur la disposition de logements temporaires pour plus de 7.000 personnes gravement touchées par la catastrophe, a déclaré le ministre des AE. Ces logements temporaires sont construits dans les 4 villages : Hattgnao, Yamo-Yot, Dongbar et Done-Bok dans le district de Sanamxay, province d Attapeu. Le gouvernement a annoncé que la province d'Attapeu est une zone sinistrée nationale et a créé un comité national de gestion des catastrophes afin de planifier les plans pour aider des victimes.

Après que les niveaux d'eau diminué, la tâche importante est de continuer à rechercher plus de 100 personnes disparues, d’accélérer à la restauration des zones touchées, notamment les routes et les ponts, afin de faciliter le soulagement des populations et leur permettre de mener une vie normale.

En raison de  la réparation de lourds dégâts de cet effondrement de barrage prendra plusieurs années, le gouvernement a toujours besoin d’aide d’autres pays et d’organisations international, notamment pour rechercher les disparus, restaurer et construire des infrastructures dans les villages sinistrés, a annoncé le ministre des AE.

A cette même occasion,  le ministre de l'Energie et des Mines, Khammany Inthirath, a déclaré que le gouvernement avait créé une commission d'enquête chargée de coordonner les efforts avec les organisations internationales et les constructeurs du barrage.

Outre l’identification de la cause de l’accident, cette commission vérifiera la qualité de près de 50 barrages hydroélectriques en activité et la conception de ceux en construction ou en gestation, a-t-il déclaré.

Selon M. Khammany, le Laos mettra également en place un comité de gestion de l'eau pour surveiller le volume d'eau des réservoirs.

KPL

Communiqué de presse


Top