Conférence de l’observatoire de la E-santé

02/07/2018 14:53
Email Print 900
KPL Une journée pour comprendre comment les Technologies de l’Information et de la communication (TIC) transforment l’accès à la santé en Afrique et en Asie.

(KPL/AUF)-- Une journée pour comprendre comment les Technologies de l’Information et de la communication (TIC) transforment l’accès à la santé en Afrique et en Asie.

Le 2 juillet 2018, pour la troisième année consécutive, la Fondation Pierre Fabre a réuni lors de la Conférence annuelle de l’ODESS, des experts internationaux et les porteurs des initiatives prometteuses, représentant des organisations internationales, des ministères, des ONG, des structures de santé ou encore des entreprises. Cette année, ce sont six initiatives qui ont été choisies par la Fondation Pierre Fabre pour être récompensées. Cette conférence est une occasion unique de partager des connaissances, des expertises et des expériences terrain et de faciliter les échanges, virtuels ou physiques, entre acteurs et partenaires potentiels des écosystèmes e-santé. La journée est diffusée en live streaming et suivie par une quinzaine de campus numériques de l’Agence Universitaire de la Francophonie dans le monde, dont Vientiane, permettant aux étudiants, professeurs et professionnels de participer aux débats en visioconférence.

En préambule à cette Conférence, la Fondation Pierre Fabre et l’Agence Universitaire de la Francophonie ont souhaité mettre en avant la Safe Delivery App (SDA), lauréate de l’édition 2017. La SDA fait partie des premiers outils de e-santé traduits en langue lao grâce notamment à Ms. Phouthone Chanthalansy, sage-femme, qui présente l’application aux participants. Il s’agit d’une application pour smartphone qui fournit aux sages-femmes un accès direct à des données cliniques factuelles et des directives sur les soins obstétricaux et néonatals d’urgence de base grâce à des vidéos d’instructions animées faciles à comprendre, des cartes d’action et des listes de médicaments. Elle peut servir d’outil pour la formation initiale ou continue, même dans les zones les plus reculées. Une présentation, des démonstrations et des manipulation de cette application sont proposées aux participants.

Depuis les années 2000, les pays à revenus faibles et intermédiaires adoptent en masse les nouvelles technologies. Alors que l’accès aux soins reste une préoccupation majeure, l‘utilisation d’outils de e-santé positionnés au croisement des technologies de l’information et de la communication (TIC) et du soin est, dans ce contexte, un enjeu fondamental. D’après l’OMS, les innovations numériques contribuent aux objectifs de la couverture sanitaire universelle[1]. En effet, la e-santé permet de pallier certaines barrières comme le coût, l’accès, ou encore le manque de qualité des soins et d’étendre la gamme des services proposés.

Créé à l’initiative de la Fondation Pierre Fabre, l’Observatoire de la E-Santé dans les pays du Sud (ODESS) a pour mission d’identifier, de documenter, de promouvoir et d’aider à développer les initiatives e-santé qui améliorent l’accès aux soins et aux médicaments de qualité pour les populations les plus défavorisées dans les pays à ressources limitées. Il se positionne comme un référent et une passerelle pour le développement de la e-santé dans les pays du Sud.

KPL

Communiqué de presse


Top